Monuments Monuments

Marius PONS DE VINCENT

©EmilieVialet Monuments

Marius PONS DE VINCENT

©EmilieVialet Monuments

Marius PONS DE VINCENT

©EmilieVialet Catherine, 150x120, huile sous verre

Monuments
Marius PONS DE VINCENT Monuments

Marius PONS DE VINCENT

©EmilieVialet Marius, 150x120, oil on glass

Monuments
Marius PONS DE VINCENT



PEINTURE SOUS VERRE

texte de Marius PONS DE VINCENT





Je peins sur et sous verre, parfois celui de mes palettes. Dans ce cas, il s’agit de tailler dans ces poubelles abstraites, d’organiser l’aléatoire, de le contenir dans un espace choisi.
Le verre me permet de travailler au scalpel des formes graphiques découpées de façon chirurgicale. Je retire de la matière en larges zones à la façon d’un sculpteur ou en trait comme un graveur.
C’est une peinture indirecte, mentale. Je découvre l’ouvrage au recto après avoir peint le verso «à l’aveugle». Les décisions sont pesées, anticipées  préalablement. Entre chacune d’elles, il y a les temps de séchage, durant  lesquels les gestes à venir sont jaugés, planifiés.
Le verre est un filtre glacial qui prive le spectateur de la peau de la peinture. Le point de vue qu’il offre sur la matière picturale me rappelle l’imagerie médicale. On semble voir une coupe de peinture, la chaire du tableau aplatie sous la lentille d’un microscope.